La Vallée de Chaudefour

La Vallée de Chaudefour se trouve au nord-ouest de Besse et au sud-ouest du lac Chambon, à côté du Puy de Sancy.

C’est une vallée glaciaire, très humide, qui possède une géologie et un climat très particulier. Avec un dénivelé de 700 m entre les crêtes et le fond de vallée, Chaudefour présente des conditions extrêmes en hiver et un climat plutôt doux en été.

entrée de la vallée de Chaudefour

entrée de la vallée de Chaudefour

En 1992 la vallée de Chaudefour est passée réserve naturelle, et depuis une politique est menée pour protéger la forêt, la flore et la faune (on y trouve des marmottes, des mouflons et des chamois entre autres). La réserve l’a échappée belle : au début du siècle on avait eu l’idée d’y installer une station thermale, un hôtel et des chalets d’habitation. L’exploitation a fait faillitte et tous les bâtiments ont été rasés pour faire place nette. Depuis lors, la vallée se referme : la forêt gagne petit à petit et descend depuis les versants. Si l’on regarde des photos du début du siècle, le contraste est saisissant.

En juillet-aout, des visites guidées de la réserve sont proposées  et c’est absolument passionnant. Un excellent moyen de s’initier à l’écologie et au patrimoine naturel auvergnat, en toute convivialité.

Comme chaque été, je suis allé vers un tour dans Chaudefour. Depuis la maison de la réserve (le parking est de plus en plus bondé !), on suit un large chemin à travers une forêt épaisse de résineux et de feuillus (hêtres, sorbiers, érables, sureaux…) et on sort prés de la source Sainte-Anne, la source ferrugineuse qui a failli transformer Chaudefour en station thermale.

On continue par un sentier qui longe un ruisseau (la couze de Chaudefour), la forêt s’éclaircit et cède la place à des talus herbeux. Enfin on arrive au cœur de la vallée et c’est le choc : un grand espace entouré de montagnes, des cascades qui ruissellent depuis les versants, une belle forêt de hêtres qui tapisse le pied des montagnes.

au coeur de la vallée de chaudefour

au coeur de la vallée de chaudefour

Pour rendre encore plus enchanteur ce paysage, il y a des formations rocheuses bizarres qui surgissent du sol : la Crête de Coq, la Dent de la Rancune, les Cornes du Diable… Tout cela s’explique parfaitement par des phénomènes géologiques mais c’est quand même quasi surnaturel à voir.

Crête de Coq et Dent de la Rancune

Crête de Coq et Dent de la Rancune

On a une impression de liberté et de pureté absolue quand on est ici… A partir de là de nombreuses balades s’offrent aux plus courageux : le chemin de crêtes (7-8h pour faire tout le tour de la vallée), la cascade de la biche, le fond de vallée et la cascade du moine. Avec un peu de chance et une bonne paire de jumelles, on peut observer des mouflons et des chamois qui se faufilent sur les pentes les plus abruptes.


1 réponse

  1. Helliot dit :

    c’est magique la Vallée de Chaudefour, j’y suis passé à vélo et surtout j’ai fait tout le parcours à pieds plus les crêtes à Pentcôte et après c’était féérique avec toutes ces fleurs et les névés encore présents