American Horror Story : c’est une horreur !

american-horror-storyLancée en octobre 2011 sur la chaîne FX, la série American Horror Story est le fruit de l’imagination de Ryan Murphy et Brad Falchuk, les créateurs déjantés de Nip/Tuck. Cette fois on quitte l’univers médical pour se consacrer à une famille un peu paumée qui achète une prestigieuse maison victorienne, bradée car il y a eu quelques problèmes avec les précédents propriétaires (à savoir des meurtres horribles)

Les nouveaux occupants se composent d’un père psychiatre, qui a trompé sa femme et engrossé une étudiante, d’une mère névrosée et confrontée à sa propre grossesse qui s’annonce difficile, et d’une fille dépressive et morbide.

Tout ce petit monde se retrouve dans une maison peuplée de fantômes mais comme si ça ne suffisait pas, il y a une voisine inquiétante et des visiteurs tous plus barrés les uns que les autres qui semblent irrésistiblement attirés par la « maison du Diable ».

Mais qu’est-ce que c’est que ce foutoir ! Trash, inquiétant, violent, perturbant, sordide, vulgaire, déroutant… Il y a de nombreux qualificatifs qui viennent à l’esprit quand on regarde cette série qui mêle le premier degré (c’est le côté Américain) et les bonnes traditions du film de maison hanté (c’est le côté Horror). Quand au côté Story, il est assumé par la maison elle-même et l’histoire de ses différents occupants qui se révèlent petit à petit au fil des épisodes, des années 30 à aujourd’hui

American Horror Story arrive à surprendre, à effrayer et à dégouter, ce qui est de moins en moins facile dans le domaine ultra utilisé de la bonne vieille maison hantée. Pour cela on peut remercier les choix de mise en scène et des acteurs assez surprenants (Jessica Lange en voisine psychotique et BCBG). Franchement on ne s’ennuie pas, et on en redemande ! C’est parfois d’un mauvais goût totalement assumé (un fantôme qui se balade en combinaison sm ?) mais on devient rapidement passionné par cette maison et ses mystères.On a envie de voir la suite et découvrir qui va mourir dans le prochain épisode, avec un plaisir un peu voyeuriste. Franchement pour moi c’est une bonne surprise.

Le plus étonnant dans l’histoire est que les nouveaux propriétaires arrivent à vivre dans la maison tout en étant sans cesse confrontés à des fantômes sanguinolents, des pyschopathes en vadrouille et un voisinage pour le moins discutable ! Toute personne normale aurait déjà pris ses jambes à son coup..

American Horror Story a été nominée aux Golden Globes 2012, en tant que meilleure série dramatique et une saison 2 est d’ores et déjà prévue….