Fringe saison 3 : double jeu

Et c’est parti pour la saison 3 de Fringe. JJ Abrams nous avait laissé sous le choc de révélations troublantes (mais finalement prévisibles) et nous avait montré un aperçu de ce qui se passait dans l’Autre monde (attention si vous n’avez pas vu les 2 premières saisons, passez votre chemin !)

une image qui en dit long (voir les reflets de la vitre)

une image qui en dit long (voir les reflets de la vitre)

Au vu des premiers épisodes, la saison 3 est bien partie pour alterner épisode de notre monde et épisode chez les bad guys. C’est exactement le même schéma que pour Lost, où nos héros étaient transportés chez les Autres et découvraient quelques éléments de réponse (Mais pourquoi sont-ils aussi méchants ? Parce que !!!!).

Le plus fort est qu’il semble y avoir dans chacun des mondes une Olivia qui s’est infiltrée dans le camp d’en face, ce qui nous renvoie cette fois à Alias et à son fameux système des agents doubles ou triples (voire plus).

JJ Abrams semble donc recycler des recettes qui se sont révélées efficaces par le passé… A part ça et l’intrigue ? Et bien on est toujours dans le délire totale et dans un gore qui tourne souvent au burlesque. Faire exploser un nain dans le métro par exemple… Gasp, mais qu’ont fumé les scénaristes ? La trame générale, celle d’une guerre sans pitié entre 2 mondes parallèles, semble s’estomper au profit de la classique chasse au monstre/mutant, tout à fait comme dans la saison 2 ou comme dans les épisodes d’X-Files.

Heureusement on retrouve notre brochette d’acteurs fétiches, qui cette fois peuvent interpréter 2 rôles en même temps, ce qui permet à John Noble et Anna Torv de montrer l’étendue de leur jeu d’acteur. Chose intéressante, la fréquentation de chacun des camps brouille les frontières entre les Gentils et les Méchants. Finalement ces ennemis d’un autre monde, ils n’ont pas l’air si antipathiques que ça et ils font le même boulot que chez nous : résoudre des mystères et aider leurs concitoyens.

séance de briefing chez les Alternatifs (remarquer le retour de l’agent Francis)

Le gros problème reste Walternatif qui tire les ficelles et manigance on ne sait quoi avec une machine diabolique (mais incomplète). Est-ce que Olivialternative va continuer à servir son boss ? Ne va-t’elle pas se faire démasquer par l’autre Walter ? Et les Chauves ? Ils sont où les Chauves ?

Walternatif

Walternatif, chef des méchants : bon jeu d’acteur de John Noble

On ne peut pas s’empêcher de regarder la suite pour avoir des réponses mais à la place on a d’autres questions. C’est ça la magie Fringe…. Il n’empêche qu’en termes de révélations et rebondissements, on a un peu l’impression d’être arrivés en bout de course (à moins qu’on nous parle d’une 3e Terre, voire d’une 4e !).  Il va falloir avancer sur cette histoire de guerre des mondes dont on nous parle depuis le début de la série. JJ, arrête de changer de sujet et mets-toi au boulot !

Vous aimerez aussi...