Hunted : dur dur d’être une espionne

C’est une jeune femme blonde et plutôt mignonne, qui n’est pas sans évoquer une petite poupée fragile. Nul ne pourrait soupçonner qu’elle est en réalité une espionne super entraînée, spécialiste de l’infiltration et de la recherche d’information. Cette héroïne appelée Samantha dans la série Hunted est incarnée à la perfection par la craquante Melissa George, qui n’en est pas à son premier rôle physique : elle jouait un shérif poursuivie par des vampires dans 30 Jours de Nuits et plus récemment une alpiniste traquée par des brigands serbes dans A lonely place do die.

hunted-1_

Dans Hunted, Samantha cherche à découvrir qui l’a trahie lors d’une mission précédente, et qui l’a laissée pour morte. Elle mène son enquête tout en effectuant une nouvelle mission d’infiltration et en essayant de survivre à de nouvelles tentatives d’assassinat. Pas simple, d’ailleurs elle ne dort plus dans son lit mais rencognée contre un mur, pour mieux voir arriver le danger : c’est le genre de petit détail qui rend cette série très intéressante…

Melissa George joue une héroïne aux nerfs d’acier, mais néanmoins fragile et très humaine, contrairement à ce qu’on peut voir dans d’autres séries d’espionnage. Le ton de Hunted est d’ailleurs très réaliste ; pas de gadgets sophistiqués ni d’explosions en tout genre, mais des meurtres sordides et une galerie de personnages plutôt inquiétants. Qui sont les « gentils » dans cette série ? Pour qui travaille Samantha ? Même ce point n’est pas très clair, elle n’est manifestement pas au service de sa Majesté, mais plutôt au service de la guerre économique. Rien de très glorieux !

hunted2

Hunted est une série imaginée par Frank Spotnitz (X-Files), qui avait d’abord songé à Gillian Anderson pour tenir le rôle… Il y a un petit côté Mission Impossible dans cette série, mais sans cascades spectaculaires et surtout sans l’idée de défendre une juste cause. C’est cynique, c’est violent, c’est bon… Merci Melissa !