Persons unkown : un village de vacances très particulier

Persons Unkown est une série américaine diffusée cet été sur NBC et imaginée par Christopher McQuarrie. Ce dernier est un scénariste-producteur-réalisateur qui s’est rendu célèbre en 1995 pour avoir écrit le scénario de Usual Suspects. Il a encore collaboré avec Bryan Singer sur Valkyrie et X-Men, et s’est lancé dans la réalisation en 2000 avec le sympathique Way of the Gun.

Ceci dit, il faut bien avoué que notre brillant scénariste n’a pas vraiment marqué les esprits depuis Usual Suspects.Va-t’il refaire parler de lui avec la série Persons Unkown ? Possible …

7 personnes inconnues (d’où le titre) sont kidnappées et se réveillent dans une petite ville américaine déserte. Ils ne peuvent pas en sortir, car la ville est entourée par un champ de force (le système ADS, une nouvelle arme américaine qui existe vraiment !). Les Kidnappés (3 femmes, 4 hommes) sont soumis à des tests psychologiques et observés sans relâche par des caméras de surveillance. Pourquoi sont-ils là ? Qui sont-ils ? Comment vont-ils survivre ?

La série fait penser au Prisonnier, à Lost et même à certains romans de Philip K.Dick. On pourrait parler aussi de Cube ou de Saw mais l’utilisation de pièges sadiques et mortels est délaissée au profit de tests psychologiques (ce qui coute aussi moins cher en budget).

Parallèlement aux tentatives des Kidnappés pour survivre et essayer de comprendre l’endroit où ils se trouvent, nous suivons l’enquête de deux journalistes qui tentent de les retrouver. Les deux histoires s’entremêlent et finissent (évidemment) par se rejoindre à la fin. Rapidement on découvre que les caméras de surveillance se trouvent aussi dans le monde réel, et que les journalistes sont épiés et mêlés à un complot mondial… Bienvenue dans la World Company !

C’est globalement bigrement intriguant et perturbant, mais malheureusement la série manque de souffle : pas assez d’éléments fantastiques, pas assez d’action, des personnages plutôt passifs auxquels on a du mal à s’attacher, d’autant qu’on ne découvrira pratiquement rien sur leurs origines. La faute sans doute à des dialogues qui tombent à plat et à des comportements souvent trop prévisibles.

Il y a aussi un certain nombre d’incohérences et de trucs mal ficelés dans le scénario qui déçoivent si l’on s’attend à une mécanique bien huilée.

Il n’empêche que Persons Unkown est une série intéressante (bien que fauchée) et qu’elle mérite une saison 2, maintenant que l’on connait un peu mieux les règles du jeu et que l’on comprend un peu ce qu’est le Programme (non, on n’est pas dans Matrix !).

La phrase qui résume le mieux la fin de saison et qui donne immédiatement le ton, est le moment où les Kidnappés se retrouvent en dehors de leur charmant village et se voient accueillis par ces termes : « Mesdames et messieurs, bienvenue dans le Niveau 2 ! »

Résumé
date
élément noté
Person Unkonwn
note
21star1stargraygraygray